Partir en croisière

Partir en croisière

Si vous avez l’habitude partir en croisière ou si vous souhaitez vous offrir une croisière de luxe à petit prix, rien de tel que de profiter des bons plans pour s’offrir des vacances de rêve sans se ruiner. Voici quelques astuces pour voyager moins cher.

Bien choisir son moment pour réserver

Vous pourrez faire des affaires au moment de la réservation dans 3 cas différents :
– vous vous y prenez très à l’avance : si vous connaissez vos dates de vacances un an à l’avance, voire plus, des destinations très prisées telles que les Caraïbes avec vol inclus ou la Méditerranée vous seront accessibles à des tarifs exceptionnels. Des options qui seraient autrement très coûteuses (cabine famille, cabine extérieure avec balcon) seront proposées à des conditions très avantageuses. Vous pourrez même vous permettre de partir à des dates où les prix sont généralement majorés comme les vacances scolaires. Si vous vous y prenez plusieurs mois à l’avance, les réductions peuvent également être intéressantes. Une croisière en Méditerranée prévue pour fin octobre réservée fin juin peut vous permettre de bénéficier de 40 % de réduction.
– vous réservez à la dernière minute : les croisiéristes n’aiment pas voyager à vide. Les cabines non réservées sont donc bradées avant le départ. L’inconvénient est bien sûr que vous aurez un choix limité quant à la destination et rien ne garantit que vous trouverez une proposition qui vous convient. Il faut donc avoir un plan B pour une autre idée de séjour car ce type de réservation n’est intéressant qu’à moins de 3 jours de la date d’embarquement. Une croisière pour l’Alaska avec départ imminent peut être proposé à – 20 %, ce qui n’est pas négligeable sur un coût normal de 2560 € pour une cabine en suite de luxe.
– vous pouvez voyager hors saison : si vous n’avez pas de contrainte familiale par rapport à la scolarité des enfants ou si vous pouvez partir en dehors de la saison touristique d’été, vous pourrez bénéficier de réductions. Les bateaux seront moins surchargés et vous éviterez la cohue sur les sites touristiques et les grosses chaleurs. Les vacances scolaires de fin d’année et de Pâques sont également à éviter si vous souhaitez alléger votre budget croisière.

Faire preuve d’astuce pour payer toujours moins cher

Si les destinations lointaines font toujours rêver, rester en Europe permet de profiter de tarifs très modérés. Vous passerez d’excellentes vacances et visiterez des sites très intéressants sans vous ruiner. Les croisières de courte durée sont également un très bon plan pour découvrir de grandes villes ou des régions entières. En passant 4 nuits à bord, vous ferez un vrai break à moindre frais. C’est une bonne option si vous souhaitez partir plus souvent.
Les cabines intérieures sont généralement les moins chères. Pourtant, il semble que certaines croisières échappent à cette règle en fonction des réservations enregistrées. N’hésitez pas à comparer plusieurs formules, vous pourrez peut-être voyager avec plus de confort sans payer plus.
Des départs hors France comme Barcelone ou Malaga peuvent permettre de bénéficier de tarifs réduits pour une croisière en Méditerranée.

Bien s’informer pour éviter les mauvaises surprises

Un voyageur bien informé est toujours un voyageur qui dépense moins. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez bien ce à quoi vous avez droit. Si vous devez payer toutes les boissons et les frais de service, la note peut rapidement grimper. L’eau en carafe peut être payante, de même que l’accès aux équipements de loisirs ou les soirées. Un clic sur les conditions détaillées vous évitera bien des mauvaises surprises. Si le port d’arrivée est différent du port de départ, vous aurez un trajet de plus à régler ou une nuit supplémentaire à l’hôtel si vous ne pouvez pas rentrer chez vous de suite. Renseignez-vous sur les modalités de transfert avant de réserver.
En passant par une agence de voyages, vous pourrez bénéficiez de conseils personnalisés et vous aurez peut-être accès à des offres non disponibles en ligne. Vos interlocuteurs auront de vrais retours sur les croisières qu’ils vous proposeront et vous saurez à qui vous adresser en cas de problème.
Vérifiez avant votre départ si vous êtes couvert par votre assurance ou votre contrat d’assistance en cas d’ennui de santé à bord. Les coûts peuvent être rapidement élevés et n’entrent pas forcément dans le cadre de l’assurance maladie. Si vous voyagez au large et qu’une évacuation en hélicoptère est requise, la facture peut dépasser les 10 000 €. Une assurance supplémentaire n’est donc pas forcément un luxe.

Rester à l’affût des bonnes affaires

Les croisiéristes rivalisent d’ingéniosité commerciale pour attirer les vacanciers. Suivant les cas, vous pourrez bénéficier de réductions pour les enfants ou le seconde passager. Ces avantages peuvent être saisonniers et différer d’une compagnie à une autre. N’hésitez pas à consulter plusieurs sites car les offres peuvent être très variables pour des produits similaires.
Les sites directs des croisiéristes ne sont pas forcément les moins chers. En passant par un site spécialisé dans les croisières, vous profiterez plus facilement de promotions puisque c’est la raison d’être de ces sites. Ils scrutent en permanence les offres de leurs partenaires pour dénicher les offres les plus avantageuses. En vous abonnant à leurs lettres d’information, vous serez informé des bons plans. Le désabonnement est facile lorsque vous n’en avez plus besoin.
Si vous partez pour une destination lointaine, les croisières avec vol inclus sont souvent plus avantageuses. Cela vous évitera les soucis d’une réservation supplémentaire et facilitera l’acheminement jusqu’au navire. Attention aux fausses bonnes promotions. En vous y prenant longtemps à l’avance, vous vous ferez une idée exacte des tarifs pratiqués en fonction de votre destination. Vous saurez faire la différence entre vraie promotion et fausse bonne affaire.